DOMAINE DE MONTLAUR

Gîtes de charme avec piscines . SUD DE FRANCE

Des jardins magnifiques





 Poussez les grilles du grand portail de fer, aventurez-vous le long des chemins bordés d'iris, de parterres de rose,  d’oliviers, de lavandes.  Contemplez la longue et spectaculaire allée de platanes d'Orient, les arbres remarquables, les haies de buis centenaires taillées en topiaires,  les laurier d'Apollon ... hors du temps, le parc du Domaine de Montlaur est une invitation à la rêverie.


Passée une longue allée ombragée, le jardin s’ouvre sur une vaste pelouse où s’étirent vers le ciel des cyprès majestueux évoquant l’Italie. Dans le fond du jardin, des sentiers de buis serpentent et se perdent dans l'obscurité des pins. Mystérieux, dominant une rivière, un petit bosquet vient clore la promenade offrant la vision d'un univers poétique et secret .





Labélisé par l'ETBS France (European Boxwood & Topiary Society), le jardin compte plusieurs éléments de topiaires remarquables.

Le parc du Domaine de Montlaur a reçu en 2022 le premier prix des jardins de l'Aude .Il est considéré comme un des plus beaux jardins de l'Aude.




Créé à la fin du XIXème siècle pour la famille Mas, le parc du Domaine de Montlaur s’inscrit parmi les grandes réalisations paysagères de l’époque florissante des domaines viticoles du Languedoc. Il n’a depuis subi que très peu de transformations, la piscine ayant été construite à l’emplacement d’un bassin jamais exécuté. 

                                
Exclusivement réservé à nos hôtes en résidence, le parc le parc est ouvert à la visite chaque année, le premier week-end de juin dans le cadre de la manifestation des "Rendez-vous aux jardins".

UN PARC secret

Parenthèse de calme et de tranquillité, ce jardin est un refuge pour les oiseaux , les écureuils, les abeilles, les papillons, les vers de terre. Logis paisible à l'abri du monde, il accueille sereinement les petits habitants anonymes et discrets qui peuplent nos jardins et oeuvrent au bien de tous.  

      
A noter des espèces rares et des arbres remarquables : pins Sapo (une espèce fossile vieille de 20 000 ans), noisetiers d’Amérique, érables, tilleuls, platanes d’Orient et d'improbables survivants, tels trois magnifiques ormeaux qui, au fond du parc, font figure de miraculés de la graphiose.



Taillés à trois branches, puis laissés en forme libre, les platanes d'Orient de la longue allée enherbée qui mène du château à la rivière, forment la Grande Perspective . De part et d'autre du tapis vert, les arbres se déclinent en deux majestueuses voûtes végétales.







Sensible au charme du lieu, le peintre Christian Bastian aime en saisir la beauté. Ci dessus une des ses peintures représentant le parc et le château de Montlaur.


A l'abri des regards, la piscine




Face au château, au milieu d'une large pelouse bordée par l'étonnante allée de platanes, la piscine... Douze mètres sur six, elle est réservée aux locataires de la Suite de la Bastide et du Pavillon du Régisseur. Un plongeon dans l'eau fraîche, la douceur de la sieste, la caresse du vent, un rayon de soleil... la sweet life comme on la rêve ..

Les jardins de la maison du village




De l'autre côté de la route qui longe le parc du château, les jardins de la Maison du Village affichent un petit air champêtre . Anciens potagers des ramonés, les personnes qui autrefois prenaient soin des chevaux du domaine, ils se composent  de différentes espaces. On y accède par une allée bordée d'un rang de vigne qui mène à une large pelouse encadrée de cyprès. Là, des arbres fruitiers, un potager d'herbes aromatiques, un autre de tomates entourent un bassin de nage.

  

Franchi un petit escalier,  des vivaces et des roses courent le long du mur de la Maison du Village où s'étire une treille de muscat de Hambourg. Un amandier centenaire, des lauriers roses, des lavandes encadrent une salle à manger d'été. Séparés par un petit mur de laurines, les petits jardins se poursuivent engazonnés, jusqu'à une courette gravillonnée où des opuntia aciculata  — des figuiers de barbarie — se dorent au soleil aux côtés de figuiers envahissants.

                    
                                                           Les jardins de la Maison du Village ont reçu en 2018 le premier prix des jardins de l'Aude